de-DEfr-FRen-US
GO
de-DEfr-FRen-US

29

avr.

2013

Affiche de rêve: Rafael Nadal se jette aussi dans la fosse aux lions

Duel de titans Federer contre Nadal en Suisse

C’est en suivant son chemin qu’on parvient au but. Les Swiss Indoors Basel mêlent cette année élite mondiale et perles de demain. Pour la première fois dans l’histoire de ce haut-lieu du tennis suisse, Roger Federer (ATP 2), l’homme de tous les records, sera opposé à la superstar Rafael Nadal (ATP 5), lors de la 44e édition des Swiss Indoors Basel. Duel de titans assuré dans la fosse aux lions.

Retour impressionnant de Nadal

Voici dix ans, en 2003, l‘Espagnol Rafael Nadal Parera faisait ses débuts, à l’âge de 17 ans, aux Swiss Indoors. L’adolescent précoce et talentueux aux cheveux bouclés s’inclinait alors contre l’Allemand Rainer Schüttler au 1er tour. Une année plus tard, c’est son compatriote Feliciano Lopez qui lui barrait la route. C’est donc après avoir remporté 11 Grand-Chelems et avoir occupé la place de N°1 mondial que le Majorquin revient en Suisse, pour la plus grande joie de tous les fans de tennis. Depuis quelques semaines, un vent de renouveau anime Nadal. Immobilisé durant plus de six mois au deuxième semestre 2012 en raison d’une blessure au genou, il a effectué son retour sur terre battue en Argentine, au Chili et au Mexique, puis sur dur à Indian Wells (gagnant du titre !). La superstar, de retour en forme, a réussi un comeback des plus sensationnels. En finale à Monte Carlo, Nadal n’a essuyé que sa 2e défaite de l’année.

Federer: respect, mais aucune crainte

Au cours des dernières années, Roger Federer, l’homme aux multiples records, s’est souvent frotté à Bâle à de véritables rocs de granit, tels que le leader actuel du classement Novak Djokovic. Toutefois, il est parvenu à remporter cinq titres aux Swiss Indoors, réalisant ainsi la meilleure performance de l’histoire du tournoi. Les Swiss Indoors ont été, des mois durant, en contact étroit avec l’agent du plus grand joueur de tous les temps, avant que Federer lui-même n’officialise, à la mi-avril, son retour à Bâle. Rien n’est encore fixé quant à la date à laquelle Federer disputera sa première rencontre. Cela dépendra dans une large mesure d’éventuels autres tournois qu’il pourrait disputer durant la semaine précédant les Swiss Indoors.

Lutte acharnée autour de la place de N° 1 à Bâle


Avant les finales de l‘ATP World Tour à Londres, Bâle vivra aussi sous le signe du duel acharné pour la place de N° 1 mondial. N’ayant après Wimbledon aucun point à défendre, Nadal devrait récolter de nombreux points et, selon toute évidence, améliorera son 5e rang ATP actuel. Avant ce passionnant combat de titans, la question se pose aussi de savoir qui, à la halle St-Jacques, sera tête de série N° 1 : Federer ou Nadal, ou peut-être un autre joueur?

Vamos, Juan Martin Del Potro!

Dans la grande aréna bâloise, un joueur risque fort de jouer les trouble-fête. Cette année, il s’appelle Juan Martin Del Potro (ATP 7). Comme le veut la tradition du troisième plus grand tournoi en halle du monde, le champion de l’année précédente revient toujours sur le lieu du crime. Le Goliath sud-américain s’est solidement établi parmi l’élite mondiale et joue au top sur toutes les surfaces. Avec trois superstars, les concurrents de tête seront connus bien avant la finale. Que ce soit Nadal, Federer ou Del Potro, les trois joueurs ont déjà gagné des tournois majeurs.

Milos Raonic, un séisme au service

Les plus anciens fans de tennis des Swiss Indoors se souviennent encore de l’Américain Chip Hooper. Dans son maillot rouge, cet athlète de couleur servait alors, en octobre, de véritables boulets de canon. Aujourd’hui, c’est une star en herbe qui occupe la place de canonnier de service : Milos Raonic (ATP 13), Canadien d’origine monténégrine. Il n’a que 22 ans et ses performances progressent vers une seule direction – les sommets. Dans la halle au revêtement GreenSet de couleur bleue, ses balles de service, atteignant par dizaine la vitesse de 220 km/h, ne passeront pas inaperçues. Même à Monte Carlo, sur une surface de terre «lente», les concurrents redoutaient les services de Raonic, qui, par ailleurs, sait mettre de l’effet dans ses balles.

Attention à Kei Nishikori

Cette année, un ancien jeune revient à Bâle : Kei Nishikori (ATP 15), le soleil levant japonais du tennis mondial. En 2011, le Nippon a épaté le public bâlois en atteignant le tour final en tant que joueur non classé. Le maître Federer parvenait alors à lui barrer la route du titre. L’an dernier, Nishikori a dû s’accorder une pause en raison d’une grave blessure aux muscles abdominaux. A 23 ans à peine, le Japonais représente un nouveau jalon dans l’avenir du tournoi bâlois.

Stanislas Wawrinka, le vent en poupe

Stanislas Wawrinka (ATP 16) a prouvé avec son extraordinaire exploit à Monte Carlo face à l’Ecossais Andy Murray (ATP 3) qu’il était sur la pente ascendante. Le Vaudois a osé le pari de s’offrir les services du Suédois Magnus Norman, ancien N°2 mondial, comme nouveau coach. Wawrinka s’est ainsi fixé des objectifs très élevés pour 2013 et viendra à la halle St-Jacques avec de grandes ambitions.

Les joyaux de Bâle scintilleront sur les petits écrans de toute la planète

Europe, Amérique du sud, Canada, Asie : à Bâle, les champions de la petite balle proviennent des quatre coins du globe et soulignent le rayonnement TV de la plus importante manifestation sportive suisse. En tant que tournoi premium de la formule ATP 500, Bâle figure dans le cercle TV exclusif de l‘ATP Tour et a occupé l’an dernier dans cette catégorie le deuxième rang derrière Dubaï. L’agence londonienne indépendante SMG Insight a enregistré dans le monde entier, pour les Swiss Indoors 2012, 2609 heures de présence TV sur tous les continents, en direct, en différé et comme highlights-shows. Le signal TV pour la distribution mondiale est produit par SRF en tant que broadcaster officiel.

Majoration des primes de 5 pour cent, infrastructures d’entrainement améliorées

Le Player Commitment (y compris contributions et caisse de pension des joueurs) a été porté à 1,988 million d’euros, soit 5 pour cent de plus par rapport à l’an dernier. Cette augmentation a été fixée par l’ATP World Tour. Cette année, les Swiss Indoors ont réinvesti dans l’infrastructure. Au siège principal du Sportcenter Paradies à Allschwil, trois courts supplémentaires à revêtement GreenSet seront aménagés pour l’élite mondiale du tennis. Dès lors, les Swiss Indoors offriront cinq places d‘entraînement pour chaque surface. identiques à celles des futures finales de l’ATP World Tour à Londres.

La réservation des tickets est ouverte

Le court central de la halle St-Jacques de Bâle dispose de 9'000 places. Depuis plus de dix ans, les joutes du tennis sont suivies par plus de 70'000 spectateurs. Par rapport à l’an dernier, les prix d’entrée restent inchangés. Il est recommandé de réserver les tickets. Le week-end des finales affiche déjà complet.

Ticket-Hotline: Tél. +41 (0)900 552 225 (CHF 1.19/min., tarif réseau fixe)
Ticket-Online, Internet: www.swissindoorsbasel.ch
Loges, Membercards, VIP-Packages: Tél. +41 (0)61 485 95 94
«janvier 2018»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
25262728293031
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234