de-DEfr-FRen-US
GO
de-DEfr-FRen-US

22

oct.

2017

Shapovalov – une première lors du «Super Monday» sur la grande scène à Bâle

Le jeune professionnel serre le poing. Ce geste est synonyme de puissance, d’énergie, de spin, d’émotions. Tous ces qualificatifs conviennent au Canadien Denis Shapovalov (image) qui se produira lundi dans le cadre du «Super Monday» en lieu et place de Rafael Nadal lors du prime time dans la St. Jakobhalle après le concert de l’Ecossaise Amy Macdonald. Les fans de tennis vont vivre à nouveau la grande première suisse d’un joueur talentueux. Le tournoi de Bâle a été pendant 40 ans une rampe de lancement pour des découvertes qui sont arrivées au sommet du tennis mondial. Il est clair que c’est aussi un risque que de lancer dans le bain le gaucher Shapovalov. Peut-être que les nerfs du jeune homme de 18 ans vont lui jouer des tours. Toutefois, si vous arrivez à prendre à la gorge sur le court des stars comme Nadal ou Del Potro, cela signifie que vous en avez dans le moteur. Le matricule 50 à l’ATP a des parents russes qui ont émigré en Israël après la fin de l’Union soviétique. La route s’est poursuivie plus tard en direction du Canada. Dans ce pays, l’importation de joueurs est une tradition. On pense par exemple à Milos Raonic, originaire de Bosnie. Ou plus tôt Greg Rusedski, le gros serveur qui a fait parler du Canada dans la une des journaux. Il a plus tard joué pour la Grande-Bretagne. S’il remporte ses matches, Shapovalov peut encore tomber sur le maître des lieux Roger Federer pendant ce tournoi.    

«janvier 2018»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
25262728293031
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234