de-DEfr-FRen-US
GO
de-DEfr-FRen-US

26

oct.

2017

Federer montre à Paire qu’il a passé aux choses sérieuses

Pour le Français résidant à Genève Benoit Paire (photo), ce jeudi a été une journée perdue. Il a pris une douche froide (1:6,3:6) en huitièmes de finale face au favori du tournoi Roger Federer.

Plus que le score, c’est la différence de classe au niveau du jeu pendant les échanges qui a sauté aux yeux. Le Suisse a montré à son adversaire qu’il a passé aux choses sérieuses. Le short Lacoste bariolé du barbu Paire s’est révélé être l’élément le plus attrayant de son côté. La veille du match, le Français avait visité le magasin local de Läckerli-Huus et plaisanté en disant qu’il allait amener sur le court quelques biscuits à Federer. Dans la salle à guichets fermés, les spectateurs ont à nouveau vu à l’oeuvre le Federer express. Le rythme auquel a joué le meilleur joueur en halle a été absolument exceptionnel. Ses services ont aussi été d’une grande finesse. Federer a servi long et souvent avec beaucoup de lift. Ils ont rappelé son premier simple disputé contre l’Américain Frances Tiafoe. Federer avait alors marqué 21 points sur 21 premiers services. Vive le maximum. La tête de série numéro un attend en quart de finale le gagnant de la rencontre opposant Denis Shapovalov (Canada) à Adrian Mannarino (France).

      Les pronostiqueurs très attentifs ont remarqué qu’un remake de la finale de Wimbledon de 2017 est encore possible à l’événement tennistique le plus important de Suisse à Bâle. Le Croate Marin Cilic a toutefois perdu un set contre son compatriote Borna Coric.

«janvier 2018»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
25262728293031
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234